Numérobis a 5 mois. Il est presque a mi parcours de sa première année. C'est un peu plus de la moitié de ma grossesse.

Le clavier m'a manqué.

          Quand j'ai donné naissance a Mahé, je l'ai offert au monde -Oui, je sais, on dit mettre au monde- Après 8 mois passé a le couver. Après avoir inondé d'amour son petit nid douillet pour plus tard lui demander gentillement de bien vouloir s'envoler, j'ai comme voulu rattraper ce moi mois perdu. J'étais si vide qu'il me fallait combler ce temps que l'on nous avait volé.

Pour prolonger le lien j'ai finalement choisi d'allaiter. Il me semble l'avoir déjà évoqué, l'allaitement n'était pas ma priorité. Je sais aujourd'hui que par ce biais j'ai cherché a garder pour moi ce petit homme que j'avais tant désiré. Bien sur ELLE avait toute sa place aux cotés de son fils, bien sur Krapulette restait Ma Petite Première a Moi. Mais ce que j'ai ressenti dans les premières heures de vie avec ce fils est tellement indescriptible que je ne saurais expliquer pourquoi il m'a tant été indispensable de d'abord me trouver avant de vous retrouver.

 

Il y a 5 mois, c'est ELLE qui a coupé le cordon, comme pour nous séparer lui et MOI. Pour que chacun aille de son chemin... L'un accompagné de l'autre mais non plus l'un dans l'autre. Alors que nous ne formions qu'un pendant de si longs mois, il n'a suffit que d'un coup de ciseaux pour que lui et moi soyons deux. Avec l'allaitement j'ai eu l'impression de le retrouver un peu comme dans mon ventre. Ce moi mois manquant été alors rattrapé. Je n'aurais allaité que 6 semaines. Le début de la fin fut difficile. Et devoir partager ce rôle de mère nourricière fut une épreuve de plus a surmonter. Aujourd'hui je m'attendris devant Mam' biberonnant son fils. Le souvenir de l'allaitement n'est plus qu'une belle image.

En 5 mois j'ai beaucoup appris. J'ai appris sur moi et sur mes capacités. J'ai observé Krapulette et je sais maintenant mieux la gérer -elle et ses émotions-. J'ai appris a être mère pour la seconde fois. J'ai appris a avancer au coté d'un second parent. Au même titre que moi ELLE est la maman de notre fils. Je n'ai plus le monopole de la maternité comme cela a pu être le cas avec Krapulette. Je la vois ELLE évoluer non plus qu'en tant que compagne mais aussi en tant que mère. Je lui découvre des qualités insoupçonnables, des failles également. Je tente de la guider mais je ne suis pas la sainte mère de l'education. Elle se pose bcp de question. Tantôt j'ai les réponses, tantôt non et nous avançons ensemble a tâtons. ELLE n'est jamais sure d'elle. Mais elle y travaille. Elle est sur le chemin de la guérison.

En 5 mois j'ai vu Krapulette grandir. De petite fille elle est devenue grande soeur. Guidée par ses parents, aidée par la pédopsychiatre nous apprenons chaque jour a avancer a ses cotés. Elle a retrouver la joie de vivre. Emma, 5 ans, grande soeur a plein temps !

J'ai vu Mahé passer de nouveau né à nourrisson. Prendre 10 CM et quelques kilos. Passer d'un sourire coincé a des éclats de rire. Changer 3 fois sa garde robe. Des petits vêtements tous plus craquant les uns des autres.

Tous ces mois ont été un enchaînement de chapitre de vie... Donner naissance a un enfant, le nourrir, le voir grandir, l'accompagner a son premier jour de creche, le caliner au milieu de la nuit. Le soigner parce qu'il vient de se faire opérer. Le voir sourire, l'entendre rire. Lui apprendre a jouer... Lui apprendre a vivre.

 

5 mois juste c'est le temps qu'il m'a fallut...

 

MOI